vous accompagne dans vos projets en rapport avec les énergies traditionnelles ou renouvelables, l'efficacité et l'amélioration énergétique, pour une maîtrise durable de l'énergie.

Les volumes de protection électrique dans les salles de bains et de douches

Un local contenant une baignoire ou une douche est limité :

  • en partie haute : par le plafond non ajouré ou le faux-plafond non ajouré et démontable avec un outil, et les ouvrants en position fermée ;
  • en partie basse : par le sol fini ;
  • en parties latérales : soit par les murs porteurs ou non, soit par des cloisons fixes à condition que ceux-ci soient toute hauteur, et les ouvrants du local en position fermée.

Les parois de douche amovibles ou les parois qui ne sont pas toute hauteur ne délimitent pas le local contenant une baignoire ou une douche.

Le fond du receveur d’une douche ou d’une baignoire peut parfois se trouver à une cote inférieure à celle du SOL FINI du local.

A partir des plans d’exécution, le local est divisé en quatre volumes fictifs (ou virtuels) : le volume 0, le volume 1, le volume 2 et le volume caché.

Hormis dans le cas du volume caché, les vides de construction ne font pas partie de ces volumes.

Toute paroi fixe et pérenne, jointive au sol, limite les volumes lorsque sa hauteur est supérieure ou égale à celle du volume concerné et en appliquant alors la règle du contournement horizontal.

Dans les autres cas, cette paroi ne délimite pas les volumes.

Ces volumes sont définis comme suit :

Pour la baignoire ou la douche avec receveur :

Le volume 0 est le volume intérieur du receveur de douche, de la baignoire, du spa fixe ou de la baignoire de balnéothérapie.

Le volume 1 est délimité :

  • d'une part, par la surface à génératrice verticale circonscrite au bord extérieur de la baignoire ou du receveur ;
  • d'autre part par le plan horizontal situé à 2,25 m au-dessus du sol fini ou du fond de la baignoire ou du receveur si celui-ci est au-dessus du sol fini.

Pour la douche de plain-pied (sans receveur) :

Le volume 0 est le volume limité :

  • en partie basse par le fond de la douche ;
  • en partie haute par le plan horizontal situé à 10 cm au-dessus du point le plus haut du fond de la douche, et
  • en partie latérale par les limites du VOLUME 1.

Le volume 1 est :

- délimité par la surface cylindrique à génératrice verticale de rayon 1,20 m et dont l'axe passe par le point de référence :

Le point de référence est :

  • soit le centre de la douche de tête ;

ce qui ne correspond pas forcément à une arrivée d’eau

  • soit en cas d’une DOUCHETTE, le point-raccord du flexible ;
  • soit dans le cas de la douche pluie, l’ensemble des points constituant le périmètre extérieur de la douche pluie.

Dans le cas où la douche est équipée d’une ou plusieurs douches de tête et/ou de plusieurs douchettes, le volume 1 à prendre en compte correspond au recouvrement de chaque volume 1 pris individuellement depuis chaque douche de tête/douchette.

Cette disposition répond notamment au cas des douches doubles, ainsi qu’au cas des douches équipées d’une douche de tête et d’un flexible avec douchette, ainsi qu’au cas des douches avec deux douches de tête (ou plus).

  • limité par le plus élevé des plans horizontaux suivants :
  • le plan horizontal situé au-dessus du VOLUME 0 et à 2,25 m au-dessus du SOL FINI ou du fond de la douche si celui-ci est au-dessus du SOL FINI, ou
  • le plan horizontal passant par la douche de tête (cas notamment des salles de douche).

Dans le cas où la hauteur de la douche de tête n’est pas connue à la date de signature de l’ordre de service, la hauteur du volume 1 est limitée à 2,25m.

Pour la douche à jets horizontaux (les douchettes mobiles ne sont pas concernées) :

Le volume 1 est délimité :

  • d’une part, par les parois (cabine ou local) faisant obstacle aux jets ;
  • d'autre part, par le plus élevé des plans horizontaux suivants :
  • le plan horizontal situé au-dessus du volume 0 et à 2,25 m au-dessus du sol fini ou du fond de la douche si celui-ci est au-dessus du sol fini, ou
  • le plan horizontal passant par la douche de tête.

Dans tous les cas :

  • le volume 1 ne comprend pas le volume 0 ;
  • le volume 2 est le volume situé à 0,6 m du bord du volume 1. La limite en hauteur est identique à celle du volume 1. La limite basse est celle du sol fini.
  • le volume caché est le volume accessible situé sous la baignoire, la douche ou le spa fixe ou la baignoire de balnéothérapie.

Tout ce qui n’est pas défini comme volume 0, 1, 2 ou volume caché, mais qui se trouve dans le local se trouve hors volume.

Un emplacement fermé par une porte toute hauteur avec imposte est hors volume.

Les caractéristiques d’un matériel installé à cheval sur plusieurs volumes doivent respecter celles du volume concerné le plus contraignant.

Exemple : un matériel ou équipement électrique installé à cheval sur les volumes 1 et 2 est considéré comme étant en VOLUME 1 du point de vue du risque électrique.

Toutefois, les armoires de toilette de classe II comportant un socle de prise de courant 2P + T peuvent être installées dans le volume 2 à condition que la partie de ces armoires comportant ce socle de prise de courant 2P + T soit située hors volume.

Les matériels électriques doivent posséder au moins les degrés de protection suivants :

  • dans le volume 0 : IPX7 ;
  • dans le volume 1 : IPX4 ou IPX5 en présence de jets horizontaux ;
  • dans le volume 2 : IPX4 ;
  • dans le volume caché : IPX4.

Les matériels électriques pouvant être soumis à des jets d’eau pour des raisons de nettoyage doivent comporter un degré de protection minimal IPX5.

Il en est ainsi par exemple des matériels installés dans les douches des piscines ou dans les

bains publics.

Le Tableau ci-dessous résume les conditions dans lesquelles les matériels électriques peuvent être utilisés dans les différents volumes.

Règle du contournement horizontal

voir schémas ci-après